Une exposition royale – les œuvres de la Reine du Danemark exposées à Cahors

La ville de Cahors célèbre en 2022 l’année du Danemark, évènement encouragé par le lien étroit que la région entretient avec la famille royale qui y possède un château. Parmi les festivités, à la mi-juillet s’est ouvert une exposition conjointe entre le musée Henri Martin, récemment rénové, et la Bibliothèque Patrimoniale et de Recherche, qui présentent les œuvres graphiques de la Reine. Margrethe II du Danemark est en effet une artiste accomplie, et pratique régulièrement les arts graphiques. Elle prête cependant rarement ses œuvres, ce qui rend leur présentation à Cahors d’autant plus exceptionnelle.

Mais quel rapport avec J.R.R. Tolkien ?

Vous en avez peut-être entendu parler : en 1970, elle a correspondu avec l’écrivain, et lui a envoyé des dessins réalisés au fil de la lecture du Seigneur des Anneaux. Ceux-ci ont été remarqués par Christopher Tolkien et ont fait l’objet d’une édition illustrée du texte chez la Folio Society en 1977, et quelques mois plus tard au Danemark via la maison Gyldendal. Pour ces deux éditions, les dessins originaux ont été retravaillés par Eric Fraser, si bien que les illustrations que l’on connaît aujourd’hui sont issues d’une collaboration entre les deux artistes.

Ce sont notamment les dessins à l’encre de Chine de la Reine qui sont exposés à Cahors cet été, jusqu’au 13 octobre. Cinq cadres rassemblant plusieurs planches chacun sont exposés à la bibliothèque, et un cadre, comportant des projets de couverture pour les trois tomes du récit, est présenté au musée Henri Martin à côté du reste de la production de la Reine.

A la bibliothèque, les différents cadres bénéficient de l’éclairage tamisé nécessaires aux collections patrimoniales, et cohabitent avec deux tentures d’Aubusson, « Rivendell » et « Taniquetil », ainsi que quelques ouvrages tirés des collections de la bibliothèque suggérant un lien avec les aventures de la Fraternité de l’Anneau : un atlas du 16e siècle, une édition d’Homère du 17e, un traité d’histoire naturelle ouvert à la page des araignées, etc.

Côté Tolkien, la bibliothèque juxtapose plusieurs éditions du Seigneur des Anneaux, le très beau catalogue de la BnF, un jeu de plateau et d’autres textes autour de la Terre du Milieu, surplombé par des illustrations originales de l’artiste Mr Plasticien.

Le cadre de la Bibliothèque Patrimoniale, avec ses murs couverts de tomes reliés de cuir, ses boiseries et son plafond moulé, offre un écrin ravissant aux œuvres inspirées par J.R.R. Tolkien. Les tapisseries, notamment, ressortent magnifiquement et forment un bel ensemble. Un livret d’exposition (écrit par mes soins) et un descriptif des scènes illustrées par la Reine agrémente la découverte des œuvres.

Du côté du musée, la scénographie claire et lumineuse met en valeur les couleurs éclatantes des œuvres de la Reine, qui passe d’un style à l’autre et d’un genre à l’autre avec fluidité : paysages ou natures mortes, réalisme ou abstraction, peinture ou collage, etc.

Les paysages du Lot et du Danemark se juxtaposent, intercalés avec des œuvres inspirées des contes de fées (une série de découpages consacrée à la Reine des Neiges). Le musée tient à présenter l’œuvre d’une artiste avant de considérer ces tableaux comme ceux d’une Reine. Sa variété surprend, et laisse le souvenir d’une curiosité insatiable et d’une capacité d’adaptation à tout medium.

Merci à Marie-Noëlle Andissac et Sophie Villes, de la Bibliothèque Patrimoniale et de Recherche, pour leur invitation à la conférence de presse et au vernissage de cette double exposition.

La suite du programme, c’est une visite guidée de l’exposition de la Bibliothèque, et une conférence de ma part le vendredi 30 septembre prochain, sur “Les échanges de J.R.R. Tolkien avec ses illustratrices”.



Citer ce billet
Marie Bretagnolle (2022, 14 juillet). Une exposition royale – les œuvres de la Reine du Danemark exposées à Cahors. Tolkien & illustration. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v8v4

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search